Non classé

Boudin noir en croûte de spéculoos

boudin en croûte de spéculoos

 

Serais-je dans une période « panés »?? Toujours est-il que cette fois la recette n’est pas issue de « Panés gourmands » mais de « Petits
plats et desserts aux spéculoos » de José Maréchal. Si vous êtes comme moi adeptes de ces petits biscuits, vous allez être comblée par ce livre qui présente pas moins d’une trentaine de recettes
sucrées et salées avec des spéculoos (maison -la recette est donnée- ou pas!). Puisque pour cette recette, je m’y suis un peu prise à la dernière minute, elle a été réalisée avec des spéculoos du
commerce, mais je testerai prochainement la recette du livre (avec notamment un mélange d’épices à réaliser soi-même).

 

 

J’ai bien conscience que tout le monde n’est pas fan de boudin et pourtant c’est si bon! Encore plus quand il est fait maison, mais là
c’est une autre histoire et je ne compte pas vous en donner la recette ici! Toujours est-il qu’avec un bon petit boudin maison sous la main, je me suis lancée, pour mon seul plaisir personnel
bien sûr, mon chéri n’étant pas du tout fan de la chose! Et c’était excellent!

Pour un petit boudin noir:

  • 3 spéculoos réduits en poudre
  • 1 cs de farine
  • 2 cs de chapelure (maison ou pas)
  • 1 blanc d’oeuf
  • sel, poivre

Commencer par inciser, avec la pointe d’un couteau, le boudin sur toute sa longueur de façon à retirer délicatement le boyau. Récupérer
la chair et la déposer sur un morceau de film alimentaire. Rouler en boudin (c’est le cas de dire!) en serrant bien les extrémités. Placer le boudin reconstitué au congélateur 30 min.

Préchauffer le four à 210°.
Dans une assiette creuse, mélanger la chapelure, les spéculoos réduits en poudre et la farine. Saler et poivrer légèrement. Retirer le
film autour du boudin et le badigeonner avec un pinceau de blanc d’oeuf. Le rouler ensuite dans le mélange de chapelure en insistant bien pour former une jolie croûte uniforme. Déposer ensuite le
boudin dans un plat allant au four et enfourner pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée.

Dans le livre, l’auteur propose d’accompagner les boudins d’une poêlée de pommes et poires sucrée et épicée, mais je dois avouer que ça
ne me tentait pas trop. Je l’ai donc servi plus simplement avec un reste de purée pommes de terre-carottes.

 

boudin en croûte de spéculoos1

 

 1.gif Boudin noir en croûte de spéculoos

2012-03-08T07:01:00+01:00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Enregistrer