Non classé

Retour… et martiniquais au punch

 

Et bien oui, je ne pouvais rester éternellement loin de ce blog et de vous, alors me revoilà! Je dois tout de même vous avouer que cette pause (un peu) longue mais (surtout) forcée m’a fait du
bien! Cette fois ça y est, je suis remise sur pieds pour de bon (enfin croisons les doigts!!) et prête à attaquer la nouvelle année en pleine forme!

Malheureusement pendant cette absence, je n’ai pas pu vous faire partager toutes les petites douceurs que j’ai préparées pour Noël, comme beaucoup l’ont fait sur leur blog respectif. Mais tant
pis je vais me rattraper et quand même vous donner les recettes des petits biscuits qui ont garnis mes petits colis gourmands. Faute de vous donner des idées pour ce Noël-ci, elles vous seront
peut-être utiles l’année prochaine! Et puis, faut-il vraiment attendre Noël pour croquer dans un martiniquais au punch, un biscuit à la noix de coco, un sablé aux figues ou encore au pavot?? et
bien moi je dis non!!

Pour commencer, je vous présente ces petits biscuits assez friables et délicieusement parfumés. Dans la recette d’origine (tirée de mes vieilles fiches de cuisine « Gourmandises Familiales »), ils
se préparent avec du rhum blanc mais je lui ai préféré du punch à la pêche!

Pour une cinquantaine de biscuits:

  • 225 g de beurre mou
  • 130 g de sucre glace
  • 2 cs de punch à la pêche (ou de rhum blanc)
  • 300 g de farine

Dans une jatte, travailler le beurre mou avec une cuillère en bois en y incorporant le sucre glace. Tout en mélangeant ajouter l’alcool choisi et continuer à mélanger jusqu’à incorporation
complète du liquide.
Ajouter la farine et pétrir jusqu’à ce que la pâte devienne homogène. Personnellement j’ai fait tout ça au robot, c’est quand même beaucoup plus rapide… et tellement bien fait!
Laisser reposer la pâte enveloppé dans un film au frigo pendant 30 min (voire 1 h, si vous faites d’autres choses en même temps, vous verrez, vous ne verrez pas passer la demi-heure!).

Préchauffer le four à 160° (chaleur tournante, sinon 170°).
Sur le plan de travail fariné (avec un joli tamis à farine, n’est-ce pas Supertatanne! ;o)), étaler la pâte sur une épaisseur de 3-4 mm et couper
de petits ronds avec un emporte-pièce (3 à 4 cm).
Déposer les biscuits sur une plaque à pâtisserie beurrée ou tapissée de papier sulfurisée (si elle n’est pas antiadhésive) et les piquer avec les dents d’une fourchette.
Faire cuire pendant environ 12 min (attention de bien surveiller, les biscuits doivent tout juste blondir).
Laisser refroidir sur une grille.

__024

Ah! et j’ai failli oublié! Je vous présente à toutes et à tous mes meilleurs voeux pour la nouvelle année qui se profile à l’horizon. Qu’ellle soit remplie de joie, d’amour, de bonheur pour
chacun d’entre vous et qu’elle voie réalisés tous vos souhaits les plus chers!

ba4

 

2007-12-31T07:53:00+01:00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Enregistrer