Non classé

Quiche au brillat savarin sur pâte brisée aux céréales

quiche au brillat-savarin

 

Voilà une quiche plutôt classique: un appareil oeufs crème, des lardons… mais le tout surmonté d’un délicieux fromage et dressée sur
une pâte aux céréales, ça change tout! On se régale, en tout simplicité!

Pour un moule rectangulaire (28*21 cm si mes souvenirs sont bons, mais ça marche aussi dans un moule rond!):

 

Pour la pâte:

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre à température ambiante
  • 1 bonne pincée de sel
  • 2-3 cs d’eau bien froide
  • 2 grosses cs de graines (ici mélange
    Croustigraines
    du Moulin de Gangloff, sésame, lin brun, lin jaune, pavot et millet)

Pour la garniture:

  • 200 g d’allumettes de lardons fumés
  • 3 oeufs
  • 20 cl de crème liquide
  • environ 200 g de brillat-savarin (*)
  • sel, poivre

Préparer la pâte en mélangeant (à la main ou comme moi dans le bol du kitchenaid avec la feuille) d’abord la farine avec le beurre et
le sel, puis ajouter l’eau progressivement jusqu’à ce que la pâte se détache des parois et forme une boule. Ajouter alors les graines et laisser tourner encore quelques secondes mais pas plus.
Emballer la boule de pâte dans un film et placer au réfrigérateur pendant 2h.

Sortir la pâte du réfrigérateur et laisser à température ambiante une vingtaine de minutes.

Faire revenir les lardons dans une poêle, à sec, pour leur faire rendre un peu de gras. Égoutter sur du papier absorbant et laisser
tiédir.

Préchauffer le four à 180° (chaleur tournante, sinon 190°-200°).

Étaler la pâte sur le plan de travail fariné et en garnir un moule (beurré et fariné s’il n’est pas antiadhésif).

Répartir les lardons sur la pâte. Dans un bol, battre les oeufs avec la crème. Saler et poivrer. Verser sur le fond de
tarte.

Découper le fromage en lamelles et les déposer à la surface de la quiche. Enfourner et laisser cuire 30 min.

Servir avec une salade verte.

 

quiche au brillat-savarin1

 

 

(*) « Il s’agit d’un triple crème, doux au palais, qui se mange jeune et bien frais. Il est produit dans les régions de Normandie et
de Bourgogne.

C’est un fromage comportant environ 75 % de matière grasse, à base de lait de vache, à pâte molle à croûte fleurie, d’un poids
moyen de 500 grammes, qui se présente sous forme d’un disque plat d’environ 13 cm de diamètre et 3,5 cm d’épaisseur.

Sa période de dégustation optimale s’étale d’avril à octobre après un affinage de 12 jours, mais il est aussi excellent de mars à
décembre. » (Source Wikipédia)

2011-06-08T07:01:00+02:00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

justo libero. libero ut Praesent Lorem
0 Partages
Partagez
Enregistrer